• Accueil
  • LFA
  • Une élève du LFA éloquente à l'Assemblée Nationale

Une élève du LFA éloquente à l'Assemblée Nationale

ministreVendredi 16.09, Sophia (1SMP) était à l'Assemblée Nationale pour représenter le LFA aux Rencontres du Développement Durable. 

Sophia avait 2 minutes pour évoquer le projet de la République Dreisam en présence de la Secrétaire d’État chargée de l'écologie, de professeurs d'universités, de responsables d'associations nationales, etc. Quelle éloquence!

 

Le projet "République Dreisam" fait partie des 4 meilleurs projets d'Éducation au Développement Durable en France et parmi les écoles françaises à l'étranger. Voir la mention spéciale du jury du Prix de l'action éco-déléguée pour le LFA.  À ce titre, un.e élève et un.e enseignant.e de chaque projet pouvaient présenter leur projet en 2 minutes lors des Rencontres du Développement Durable. Voir le programme de cette journée.

L'éloquence de Sophia lui avait déjà permis de remporter le concours d'éloquence sur la justice climatique dans le cadre de la République Dreisam. Grâce à ses compétences orales et à ses valeurs, Sophia a prononcé un discours convaincant devant la secrétaire d'État chargée de l'écologie et de nombreux responsables nationaux œuvrant pour les Objectifs du Développement Durable.

sophia 1

“Extrait du discours de Sophia”:

Vous l’aurez compris, le LFA de Fribourg est un fantastique laboratoire de projets “Développement Durable”, mais si vous deviez ne retenir qu’une seule chose de ce que je vous dis ici, ce serait la suivante.

La véritable richesse de tous ces projets réside avant tout dans la prise de conscience qu’ils engendrent sur les changements profonds et irréversibles induits par le dérèglement climatique, sur cette planète que l’on emprunte aux générations futures. Or répondre à un défi que l’on ne comprend pas ne peut mener à une solution viable. Le constat est simple et sans appel: il est aujourd’hui primordial d’armer de bases scientifiques solides aussi bien les générations futures que les responsables actuels. Et cela en commençant toute initiative sociale, économique ou environnementale par les dimensions physiques, chimiques et biologiques que nul ne prenait en compte dans un monde que l’on affirmait dogmatiquement comme étant sans limites. 


Aujourd’hui plus que jamais, l’éducation est l’avenir, je dirais même le devenir d’une nation qui prétend à un développement durable.


Sophia était accompagnée de Monsieur Chevallier, visiblement stressé et peu à l'aise à cette tribune!

Revoir l’intégralité du discours de Sophia à partir de cet enregistrement - 18'10''


De nombreux discours ont été prononcés au cours de la journée et les pauses café ont été l'occasion de belles rencontres.

Quelques exemples de rencontres en off

Une dame est venue nous alpaguer entre 2 cafés: “Vous êtes du LFA de Freiburg? J’y ai passé mon bac en 1982! Je suis Valérie Sartre, Maître de conférences HDR à l'INSA de Lyon et directrice-adjointe du CETH et j’interviens dans le cadre de cette journée. Voir son Interview par Sophia dans un prochain article sur ce site web!

Lors de la pause déjeuner, nous avons pu nous entretenir avec d’autres élèves primés. Ils présenteront d'ailleurs leurs projets d’Éducation au Développement Durable lors de prochains “12 at 12 For The Planet”.

article et photos: Guillaume Chevallier

 

Imprimer E-mail